Aromathérapie


Pendant ces trois derniers mois, il a beaucoup été question de la Covid 19 et les autres maladies sont passées au second plan ou ont été simplement oubliées. Il n’en est malheureusement rien, tant pour les malades en cours de traitement que pour la venue de nouveaux malades. La Ligue contre le cancer, comme toutes les associations, a suspendu ses activités de soins et de support pendant le confinement. Elle est cependant restée présente auprès des patients et a apporté aide aux personnels soignants..Deux types d’actions particulières sont à mentionner. Grâce à une belle mobilisation des bénévoles du département, la Ligue a pu faire fabriquer environ 250 surblouses données au service oncologie de la polyclinique de Montréal, en plus des activités de soutien déjà en place comme groupes de parole, sophrologie, musicothérapie, diététique, gymnastique après cancer, qi gong, à Carcassonne ou à Narbonne.  Comme de nombreux territoires de l'Aude, la Haute-Vallée soutient activement la Ligue à travers diverses manifestations destinées à financer les actions de l'association. 


La Ligue se propose de faire découvrir les bienfaits de l’aromathérapie au personnel soignant, puis aux malades en cours de traitement. Cette discipline, peu connue, consiste à faire analyser, commenter, mémoriser, diverses fragrances présentées sur un support naturel à partir d’huiles essentielles, offert par Batiscop, charpentier à Campagne-sur-Aude.

Il est reconnu qu’elle apporte apaisement, bien-être, ouverture à l’environnement, à des patients souvent inquiets. Muriel Marin, résidant également à Campagne-sur-Aude, a déjà présenté cette activité au personnel soignant, fort intéressé, de la polyclinique de Montréal.

Muriel a toutes les qualifications requises pour garantir la qualité de son animation puisqu’elle est titulaire d’un diplôme universitaire de phytothérapie-aromathérapie : « pour créer de nouveaux arrangements, de nouvelles formes olfactives, il suffit que vous pensiez « en odeurs », comme le peintre « en couleurs » et le musicien « en sons » » citation d' Edmond Roundnitska, maître parfumeur français.

0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram